Die stumme Serenade

Die stumme Serenade

Comédie lyrique en deux actes
Musique Erich Wolfgang Korngold
Livret Viktor Clement

 

Argument

Amour brûlant, sérénades nocturnes, enlèvements, attentats à la bombe et haute couture emballés dans une grande vague de musique brillante. DIE STUMME SERENADE est un joyau oublié de la riche œuvre d’Erich Wolfgang Korngold. Dernier opéra du compositeur autrichien réfugié à Los Angeles dès 1935 pour cause de racisme antijuif décrété par le régime nazi, cette “sérénade silencieuse” se veut à la fois pastiche et hommage à un monde révolu. On y entend tout : la grandiloquence de ROSENKAVALIER de Richard Strauss et l’espièglerie des MAMELLES DE TIRÉSIAS de Poulenc, du jazz et du tango, des clins d’œil à Kurt Weill. — Tout le vingtième siècle se retrouve dans la partition érudite de Korngold. Elle incarne surtout un genre qui lui est propre, entre opéra et comédie musicale, dernières floraisons de la grande tradition de l’opérette viennoise. Baiser volé et coup d’État tournoient donc ensemble dans cette mascarade raffinée où les imbroglios se succèdent comme jamais et qui serait la plus belle opérette viennoise écrite à Hollywood. Tous les codes du théâtre sont convoqués pour une célébration festive du discours amoureux qui virevolte dans une atmosphère légère et élégante — comme dans un film heureux de Jacques Demy.

 

Bible

Avec Olivier Bergeron (Andrea), Dania El Zein (Silvia), Marco Angiolani (Premier Ministre), Olivier Gourdy (Sam), Julie Goussot (Louise), Alexia Macbeth (Paulina), Natalie Pérez (Margherita), Louis Roullier (Caretto), Justine Vultaggio (Emilia) et avec la participation d’Olivia Lauret (Laura), Gabriel Caballero (Marcelini), Raphaël Bahri et Grégoire Paucot.

direction musicale David Stern
mise en scène, dramaturgie, scénographie Olivier Dhénin
lumière Anne Terrasse
costume Hélène Vergnes
chorégraphie Nina Pavlista
régie artistique Thibaut Lunet
assistanat à la mise en scène André Tallon
assistanat au costume & broderie Lou Bonnaudet
atelier décor : Justine Baron, Livia Jouan, Héloïse Fizet
atelier costume : Léa Dernet, Mathis Dondet, Florence Metzinger
répétitrice théâtre Sandra Basso
chef de chant Charlotte Gauthier

Orchestre Opera fuoco

Création française

Représentation

Salle Ravel, Levallois
11 mai 2019

Durée du spectacle 100 minutes

 

Production

Opera fuoco / Winterreise Compagnie Théâtre

  • auteur
    Erich Wolfgang Korngold
  • Date
    11 mai 2019