Fables & Renard

FABLES & RENARD

Ned Rorem et Igor Stravinsky, deux grands compositeurs du XXe siècles, font chanter les animaux de notre enfance à travers deux partitions rares. Saynètes et soties burlesques se succèdent ici joyeusement : les bêtes y prennent la parole pour jouer de petites tragi-comédies et autres Moralités, dressant le tableau musical d’une humanité sans fard.

 

Fables

Cinq petits opéras au piano de Ned Rorem d’après Jean de la Fontaine
Version anglaise de Marianne Moore
[création française]

Compositeur et pianiste américain né en 1923, Ned Rorem s’affirme comme l’un des mélodistes américains les plus brillants : il possède un sens naturel de la ligne vocale et de la prosodie du texte. Ces cinq courts opéras pour piano sont basés sur des célèbres fables de Jean de la Fontaine. « Le Lion amoureux » montre comment cette puissante émotion peut désarmer même le roi des bêtes. « Le soleil et les grenouilles » prouvent que parfois moins peut en effet être plus, tandis que « L’Oiseau blessé par une flèche » résume la cruauté de l’homme envers ses semblables. « Le Renard et les raisins » est une variation du conte d’Ésope, et « Les Animaux malades de la peste » jette un œil cynique sur le fonctionnement de la justice.

 

Renard

Histoire burlesque de Igor Stravinsky
Paroles françaises de Charles-Ferdinand Ramuz

Pour RENARD, créé par les Ballets russes en 1922, Igor Stravinski imagine une cantate-ballet, c’est-à-dire un ballet accompagné par quatre chanteurs. Sur scène, l’histoire doit être interprétée par des bouffons, des danseurs et des acrobates. Stravinski s’inspire de contes populaires très célèbres en Russie, pour réécrire sa propre histoire de Renard. Charles-Ferdinand Ramuz traduit en français cette histoire burlesque où les animaux chantent.

Un renard veut plumer son rival, le coq, et pour cela invente de malicieux stratagèmes. Il se déguise d’abord en religieuse et invite le coq à venir se confesser. Le coq idiot rejoint le renard qui l’attrape en un tour de patte. Mais le chat et le bouc viennent à sa rescousse et font fuir le renard. Alors le renard se déguise en épicière et fait miroiter au coq un festin avec des kilos de grains. Et voilà que le coq se fait encore avoir : il saute de son perchoir pour rejoindre le renard qui bondit instantanément. Mais le chat et le bouc chantent pour détourner l’attention de l’animal nuisible et, tandis que le renard tend le nez, ils en profitent pour l’attraper et le rouer de coups. Le renard meurt et les autres fêtent leur victoire en dansant. 

 

Bible

Avec Aimery Lefèvre, Yete Queiroz, Anne-Marine Suire (distribution en cours)

Mise en scène Olivier Dhénin
Piano Emmanuel Christien
Lumière Anne Terrasse
Costume Hélène Vergnes
Régie artistique Thibaut Lunet
Assistanat à la mise en scène Andréas Tallon
Assistanat au costume Lou Bonnaudet

Création

Représentations

Paris, Musée national Gustave Moreau
Hiver 2021

Durée du spectacle 60 minutes

 

Production

Winterreise Compagnie Théâtre
Musée national Gustave Moreau

Ned Rorem interview

"An American Cantata" de Ned Rorem

Écouter "Renard" en russe

  • auteur
    Ned Rorem / Igor Stravinsky
  • Date
    Hiver 2021