Alladine et Palomides

Alladine et Palomides

Drame pour marionnettes en cinq actes Maurice Maeterlinck
Musique Richard Wagner & Alexander Zemlinsky

 

Argument

Le vieux roi Ablamore, qu’on nommait le roi sage parce que rien ne lui arrivait, a ramené du fond de l’Arcadie, une petite esclave, Alladine. Il ne se fait aucune illusion sur l’amour de celle-ci. « Il est triste d’aimer trop tard » avoue-t-il. Arrive Palomides, le fiancé de sa fille, Astolaine. Dès le premier regard que Palomides échange avec Alladine, l’amour les lie définitivement l’un à l’autre. Rien ne peut briser l’arrêt du destin, pas même l’admiration de Palomides pour Astolaine. Celle-ci supporte, sans un reproche, la trahison de son fiancé et mettra tout en oeuvre pour sauver Palomides et Alladine de la vengeance d’Ablamore.

Si l’action rappelle celle de PELLÉAS ET MÉLISANDE, les personnages mis en scène dans ALLADINE ET PALOMIDES ne sont pas statiques : ils connaissent une évolution intérieure, entraîné par un destin pernicieux.

Alors que pour Pelléas ou Maleine, l’amour était immanquablement voué à la ruine dans un monde où il mourrait avant même de n’avoir pu éclore, on assiste dans Alladine à l’accomplissement de l’amour, et même à une scène d’extase amoureuse. L’épanouissement de la passion atteint en effet un degré d’absolu lorsque les amants attendent la mort dans les grottes souterraines. On pense alors au « Liebestod » de Wagner : la réalisation totale et définitive d’un amour qui ne peut s’accomplir pleinement qu’au seuil de la mort, dans un monde clos, en dehors des limites du temps.

Aussi les Wesendonck-Lieder de Wagner — ces « esquisses » de TRISTAN & ISOLDE — seront-ils un miroir sublime dans lesquels pourront s’épancher les âmes blessées d’Alladine et de Palomides.

 

Bible

Avec les stagiaires de l’Académie lyrique : Salomé Cassarino (Alladine), Martin Coz-Elléouët (Palomides), Morgane Fée (Astolaine), Louis Fischer (Ablamore) et Jannika Klöppel, Elénore Lohéac, Geneviève Mahé, Edith Monnier, Juliette Raffin, Maya Watson (Sœurs de Palomides)

Drame Maurice Maeterlinck
Musique Richard Wagner & Alexander Zemlinsky
Mise en scène, lumière, scénographie et costume Olivier Dhénin
Direction musicale Simon Nebout
Chef de chant Pierre Barret-Mémy
Plasticien Jonas Delhaye
Régie artistique Thibaut Lunet

Atelier-spectacle

Représentations

Cloître des Capucins, Rochefort
27 et 29 juillet 2017 (reprise)
29 et 31 juillet 2010

Quatre représentations

Durée du spectacle 80 minutes

Avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse

Wesendonck-Lieder

  • auteur
    Gabrielle Colette & Maurice Ravel
  • Date
    27 > 29 avril 2018