La Chute de la Maison Usher / Faust & Hélène

La Chute de la Maison Usher

Opéra inachevé d’après la nouvelle d’Edgar Allan Poe
Livret et Musique Claude Debussy

LE CONTE FANTASTIQUE D’EDGAR ALLAN POE RENCONTRE LA MUSIQUE IMPRESSIONNISTE DE CLAUDE DEBUSSY. COMPLÉTÉE DE PIÈCES POUR PIANO ET DE MÉLODIES, L’ŒUVRE INACHEVÉE (1908-1917) QUI AURAIT DÛ ÊTRE CRÉÉE AU METROPOLITAN OPERA DE NEW YORK SE DÉPLOIE TEL UN DRAME INTIME ET FULGURANT QUI RAPPELLE L’UNIVERS EN CLAIR-OBSCUR D’ALLEMONDE, LE ROYAUME DE PELLÉAS.

Roderick Usher est le dernier descendant mâle de sa famille. Il vit dans sa maison ancestrale qui tombe en ruine, avec sa sœur jumelle, Lady Madeline, qui est affligée d’une maladie débilitante, et le docteur qui la soigne. Il demande à son ami (le narrateur dans la nouvelle de Poe) de venir à la maison. Pendant cette visite, on trouve Lady Madeline morte et l’enterre dans une voute sous la maison. L’ami lit un roman de chevalerie à Roderick afin de le réconforter pendant qu’une tempête fait rage. Lorsqu’il arrive au moment fort du conte, Lady Madeline paraît ensanglantée. Ayant été enterrée vivante, elle s’en prend à son frère et le traîne à sa mort. La maison des Usher s’effondre comme l’ami s’échappe sous une lune rouge sang.

 

Faust & Hélène

Épisode lyrique d’après le SECOND FAUST de Johann Wolfgang Goethe
Musique Lili Boulanger
Poème Eugène Adenis

LA CANTATE POUR LE PRIX DE ROME DE LILI BOULANGER S’INSPIRE DE LA TRAGÉDIE DE GOETHE QUI MET EN SCÈNE LE DOCTEUR FAUST. APRÈS AVOIR SONDÉ L’AVENIR ET ÉPUISE LES DÉLICES DU PRÉSENT, IL CHERCHE DANS LE PASSÉ DES EMOTIONS NOUVELLES. MÉPHISTOPHELES LUI OUVRE LA RÉGION DES OMBRES : IL EXPLORE LE TARTARE ET L’OLYMPE ; HÉLÈNE, DONT LA BEAUTÉ ARMA JADIS LA GRÈCE, LUI APPARAÎT ; CE NE SONT PLUS ALORS QUE RÊVES FANTASTIQUES.

Lili Boulanger écrit son FAUST ET HÉLÈNE pour le concours du Prix de Rome qu’elle obtient en 1913. Elle met en scène dans cet épisode lyrique le dernier amour de Faust pour Hélène de Troie.

Ainsi, tandis que la scène d’amour centrale ne manque pas de mélodies séductrices et d’harmonies voluptueuses à la Massenet, qui étaient les éléments habituels des opéras de cette époque, la partition possède un autre niveau d’expression, ouvertement wagnérien. Si la prémonition d’un désastre parcourt l’œuvre, le lyrisme resplendissant de la scène d’amour subjugue par son intensité. Car c’est bien la beauté et l’amour d’Hélène qui accomplit l’épanouissement total de l’homme en Faust.

 

Bible

Avec Anne-Marine Suire, Juliette Raffin-GayBastien Rimondi, Alexandre Artemenko, Adrien Fournaison, Olivier Gourdy

Mise en scène, scénographie et costume Olivier Dhénin
Piano et direction musicale Emmanuel Christien
Lumière Anne Terrasse
Collaboration artistique au costume Hélène Vergnes
Régie artistique Thibaut Lunet

 

Premières réflexions dramaturgiques

Deux chefs-d’œuvre inconnus, deux partitions oubliées de deux grands compositeurs français réunis en un diptyque : LA CHUTE DE LA MAISON USHER de Claude Debussy d’après la nouvelle d’Edgar Poe, FAUST ET HÉLÈNE de Lili Boulanger d’après la pièce de Goethe. Un opéra inachevé composé pour le Metropolitan Opera par le compositeur de l’immarcescible PELLÉAS, une scène lyrique écrite à 19 ans pour le célèbre Prix de Rome dont Lili Boulanger sera la première femme récipiendaire.

Ces deux œuvres nimbées de mystère et d’oubli, je le réunis autour du piano sensible d’Emmanuel Christien, pour mettre en scène ces deux compositeurs disparus tous deux en 1918, à dix jours d’intervalle. L’un, glorieux musicien français, l’autre compositrice tant regrettée par sa vie trop tôt fauchée.

Les lieux de ces drames lyriques sont caractéristiques du roman gothique : château perdu, lande vespérale, et le traitement esthétique sera tout en camaïeu de noir et d’anthracite, pour rappeler l’univers cinématographique de Jean Epstein, qui adapta pour le cinéma la nouvelle d’Edgar Poe, et auquel la mise en scène rendra hommage. Si la Maison Usher est déliquescente, elle rappelle également l’atmosphère d’Allemonde, le sombre royaume d’Arkël. Mais tout s’y passe à huis-clos, dans cette demeure familiale malade, dont les personnages évoquent tant les frêles héros de Maeterlinck. Et toujours la femme au cœur de ces lieux sombres, lumineuse étoile qui pourrait sauver l’homme de sa perdition. Telle Lady Madeline qui revient d’entre les morts, belle au bois dormant ensevelie que personne ne songeait à réveiller… Comme Hélène de retour de l’antique Grèce pour aimer Faust en quête d’amour éternel.

Résurrection et malédiction caractérisent ces deux œuvres fulgurantes. Crépusculaires, elles n’en sont pas moins nimbées d’espérance : Faust croit en l’amour salvateur d’Hélène, Roderick augure d’une guérison à son mal grâce à la venue de son ami. Mais le rêve ne peut durer, ni la vie dolente. Avec la reine de Sparte se manifestent les spectres des Achéens qui ont combattu et sont morts pour elle, et son amant troyen, Pâris, qui déclencha la guerre de Troie, l’entraîne à nouveau dans l’Hadès. Avec l’apparition de Madeline la lune se voile de sang et la maison s’écroule sur les derniers descendants des Usher.

Destins tragiques et sombres, mais ô combien grands et rayonnants de par leur mis en musique ! Accompagnés par le piano rendu symphonique par la transcription, les chanteurs incarnent alors la fatalité de l’existence humaine et la quête désespérée de l’amour.

Olivier Dhénin

Dossier de Presse

Représentations

Musée national Jean-Jacques Henner
14 au 16 juin 2018

 

Durée du spectacle 60 minutes

 

AUTOUR DU SPECTACLE

CONCERT DU CENTENAIRE DE LILI BOULANGER & CLAUDE DEBUSSY

Paris, Musée Henner
14 juin 2018

Lili Boulanger :
QUATRE MÉLODIES
NOCTURNE pour flûte et piano
PIE JESU

Claude Debussy :
PRÉLUDE À L’APRÈS-MIDI D’UN FAUNE
L’ISLE JOYEUSE
SONATE POUR VIOLON ET PIANO
IMPRESSIONS DE “PELLEAS ET MÉLISANDE” pour flûte, violon et piano

Anne-Marine Suire, soprano
Adrien Fournaison, baryton
Corentin Garac, flûte
Alexandra Soumm, violon
Emmanuel Christien, piano

Production

Winterreise Compagnie Théâtre / Musée national Jean-Jacques Henner
Avec le soutien de l’ADAMI

Claude Debussy à la Villa Médicis

Écouter les œuvres

  • auteur
    Claude Debussy & Lili Boulanger
  • Date
    14 > 16 juin 2018